Affaire Fillon. Le parquet n'envisage pas "en l'état" de classement sans suite

...
Affaire Fillon : le parquet n'envisage pas "en l'état" de classement sans suite. © Photo archives ML, Denis Lambert

Le rapport de la police concernant l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon (notre dossier consacré à cette affaire en cliquant ici) a été remis mercredi au parquet national financier (PNF), qui n'envisage pas "en l'état" de classement sans suite, a annoncé jeudi le parquet.

"Les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'envisager, en l'état, un classement sans suite de la procédure", a indiqué le parquet dans un communiqué, ajoutant que "les investigations vont se poursuivre".

Le PNF a ouvert le 25 janvier une enquête préliminaire pour détournements de fonds publics et abus de biens sociaux à la suite de soupçons d'emplois fictifs de l'épouse de François Fillon, le candidat de la droite à la présidentielle.

De leur côté, les avocats du couple Fillon ont réaffirmé jeudi que le parquet national financier, qui n'envisage pas "en l'état" de classer sans suite son enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon, n'était pas compétent et violait le principe de la séparation des pouvoirs.

"Nous maintenons que l'enquête se déroule en violation des règles de compétence du parquet national financier et, plus grave encore, du principe de la séparation des pouvoirs", écrivent Me Antonin Levy et Me Pierre Cornut-Gentille dans un communiqué, estimant que le parquet n'a "pas d'éléments suffisants pour requérir des poursuites".

AFP