FC Nantes. Les Jaune et Vert auront des regrets

...
Les Nantais Moutoussamy, Sala et Touré, paraissaient totalement abattus à la fin de la rencontre face à l’OM. © Photo PO - NATHALIE BOURREAU

Les Jaune et Vert sont tombés, au terme d’un scénario fou, dans les derniers instants hier face à l’OM. Triste fin.

Que c’est cruel. De l’aveu même de l’entraîneur marseillais, Rudi Garcia : « Nantes aurait pu et aurait dû égaliser ». Désireux de briller après la déroute face à Lille (3-0), le FCN voulait se rassurer. Marseille, souhaitait confirmer son prolifique succès contre Dijon. Pour sa première apparition avec Nantes, Tatarusanu sortait deux parades de grande classe devant Anguissa (4e) et Thauvin (7e), pour se mettre (déjà), le public dans la poche. Rien ne laissait présager la suite. Rongier, capitaine d’un soir, en l’absence de dernière minute de Dubois, cédait sa place (8e), à Moutoussamy, auteur d’une bonne première en Ligue 1. Le début de l’hécatombe. Bammou ensuite (19e) et Kacaniklic (25e) étaient également obligés de rentrer aux vestiaires.

Ranieri contraint d’effectuer ses trois changements en 25 minutes de jeu

Du jamais vu, même quand on s’appelle Ranieri. « C’est la première fois que je suis confronté à ça dans ma carrière », confiait-il à l’issue du match. Thomasson et Iloki, faisaient leur entrée en jeu, dans la précipitation. S’il y en a un qui ne s’est pas laissé perturber, c’est bien le nouveau portier du FCN. « Tata » a démontré en une rencontre, ce pourquoi Ranieri le voulait. « Je suis content de son match », se réjouissait ce dernier. L’entraîneur de l’OM, Rudi Garcia allait même encore plus loin. « C’est une très belle acquisition pour le FC Nantes. Sans lui on pouvait mener 3-0 à la mi-temps ».
Le second acte, fut tout autre. Les Nantais jouaient crânement leur chance en contre. Lima (54e), Thomasson (56e), ou encore Diego Carlos (59e) mettaient à mal la défense olympienne. Ce même Diego Carlos, obligé de se faire strapper l’épaule (70e), terminait la rencontre gêné.

Retrouvez l'intégralité du compte-rendu de la rencontre dans Presse Océan ce dimanche 12 août.