France. Un policier tué dans une fusillade sur les Champs-Élysées

...
La police bloque l'accès aux Champs Élysées à Paris après la fusillade. © AFP/THOMAS SAMSON

Deux policiers ont été attaqués à l’arme à feu ce jeudi soir lors d’une fusillade sur les Champs-Elysées, à Paris vers 21h. Un policier a été tué et un autre blessé grièvement. L’assaillant a été abattu, a fait savoir la préfecture de police de Paris au Monde, comme l'a confirmé le ministère de l'Intérieur à l'AFP à 21h39. Connu des services de police, il faisait l'objet d'une "fiche S" des services de renseignements, selon une source policière, qui fait état d'un complice en fuite.

+ Fusillade aux Champs-Elysées : un policier tué,l'assaillant "abattu"

Selon les premiers témoins, au niveau du n° 104 de l'avenue, à l'angle de la rue de Berry, un homme en voiture se serait arrêté à côté d'un fourgon de policiers. Il aurait délibérément fait feu sur les agents des forces de l'ordre.

Parquet antiterroriste

Même si le ministère n'exclut aucune hypothèse, le caractère terroriste de l'événement se confirme. Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête en flagrance et confié l'enquête à la section antiterroriste de la police judiciaire ainsi que la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Tout le périmètre est bouclé par un impressionnant dispositif policiers, les commerçants sont confinés dans leurs magasins tandis que les piétons sont évacués.

Lire ce vendredi :

Présidentielle: le dernier round télévisé bouleversé par l'attentat sur les Champs-Elysées

 

Plus d'informations dans Presse Océan ce vendredi 14 avril.