Innovation. Construction navale : DCNS teste la réalité augmentée

...
Le système permet de visualiser et contrôler le montage des équipements © Photo DCNS

A l’occasion du salon Laval Virtual, du 22 au 26 mars, DCNS présentera une application de réalité augmentée permettant de visualiser et de contrôler l’état d’avancement du montage d’équipements lors du chantier de construction d’un navire.
Actuellement testée sur les sites DCNS de Lorient et de Cherbourg, cette application est développée dans le cadre du projet coopératif Nasima. Ce dernier associe DCNS Research, entité située sur le Technocampus Océan de Bouguenais, près de Nantes, en partenariat avec la société Diota, une PME spécialisée dans la conception de logiciels de réalité augmentée pour l’industrie. 
Celle-ci est l’un des axes de R&D (recherche et développement) prioritaires pour DCNS. « Il s’agit de mettre à disposition des opérateurs, à bord des navires ou en atelier, des données numériques appropriées lors des phases de montage, de contrôle, de maintenance ou de manutention », explique Yann Bouju, responsable de projets réalité virtuelle et augmentée à DCNS.
L’opérateur dispose d’une tablette équipée d’une caméra qui permet de superposer l’élément en cours de construction ou de montage sur la maquette 3D. « L’incrustation de l’image en réalité augmentée permet de visualiser les éléments futurs à monter et de vérifier si les éléments ont été posés correctement. L’opérateur peut également réaliser des captures d’écran pour illustrer son rapport et ainsi faciliter l’intervention des équipes sur le chantier », précise Yann Bouju.
Actuellement en test sur deux blocs d’une frégate FREMM en construction à Lorient et sur un tronçon représentatif des contraintes d’un sous-marin à Cherbourg, cette application devrait être mise sur le marché d’ici deux ans.