Nantes. Des idées de sorties pour les enfants

...
Facile de reconnaître les constellations d'étoiles. Photo DR

Le planétarium ouvre désormais 7 jours sur 7. De nombreuses séances tout public y sont proposées tout l'été.

Normalement il faudrait quatre jours à des astronautes pour atteindre la lune, mais nous, on va un peu tricher», sourit le médiateur scientifique du planétarium, Daniel Audéon, en pilotant l'écran circulaire au-dessus des têtes.

On passe de la Terre à la lune, puis de la lune au soleil, de Mercure à Venus. « Pas l'endroit idéal pour passer des vacances sauf si on aime les pluies d'acide. » L'animateur ne manque pas de punchlines pour faire sourire les spectateurs de 7 à 77 ans venus pour se faire raconter l'histoire du système solaire. Accompagné par une musique qui dramatise cette odyssée dans l'espace, il navigue aisément entre les astres et au delà : « A l'échelle de la voie lactée, notre galaxie, le système solaire est minuscule. La terre elle, est un tout petit débris à cette échelle. Mais bon on l'aime bien ce débris, c'est chez nous. » Gloussement dans la salle. Mais Daniel n'oublie pas de soulever des questions d'écologie. « Ce que vous voyez à la surface de la terre, c'est l'atmosphère, et c'est ça qui se réchauffe. Si on n'en prend pas soin tant pis pour nous, c'est le seul endroit habitable ! » Loin sont les théories sur la vie sur Mars : « Il y fait -80 °C alors oui, il y a des cours d'eau, mais ils sont gelés. »

Plus d'infos dans notre dossier ce dimanche 13 août.