Nantes. Jugés après avoir fumé une cigarette sur le toit de Jean-Marc Ayrault

...
Ils ont comparu ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Nantes © Photo illustration PO-NB

En plein état d’urgence, ils avaient eu la mauvaise idée de s’introduire chez Jean-Marc Ayrault. Ils ont été jugés ce vendredi.


Les prévenus qui s’avancent à la barre ce vendredi n’en mènent pas large du tout.

Lui est informaticien statisticien. Il a enfilé une chemise blanche et un joli costume gris pour l’occasion. Sa copine, ingénieure informatique, porte une robe bleu marine, des cheveux au carré bien peignés et des escarpins en velours. Le soir de la Saint-Patrick, ces deux grands enfants de 35 ans ont fait une grosse bêtise.


Ils avaient bu plus que de raison. Ils rentraient sagement à la maison quand ils se sont lancé un « défi complètement idiot », pour reprendre les mots de la juge. « On a voulu aller fumer une cigarette sur le toit », reconnaît le prévenu, la tête baissée et les mains jointes. Le hic, c’est qu’ils ont décidé d’escalader le mauvais mur. Celui de Jean-Marc Ayrault, alors ministre des Affaires étrangères, en l’occurrence. Et ce, en plein état d'urgence...

 

Lire l'intégralité du compte-rendu d'audience dans Presse Océan samedi 20 mai 2017