Nantes. Le CHU convoité par les futurs internes

...
Photo archives PO

Le CHU de Nantes creuse l'écart et reste sur la première marche du podium des établissements les plus choisis par les futurs internes. Il devance les hospices civils de Lyon et le CHU de Montpellier. Rennes arrive en quatrième position et Angers en treizième. Selon le magazine médical « What's Up Doc », « les nouveaux internes nantais avaient l'année dernière en moyenne 68 places d'avance sur leurs confrères lyonnais. Ils en ont maintenant 390 ». « C'est une excellente nouvelle », explique Philippe Sudreau, DG du CHU, au magazine. « Ce classement est pour nous un indicateur très important, et nous pensons que nos bons résultats ne sont pas uniquement dus à l'attractivité de la ville de Nantes, où il est clair qu'il fait bon vivre ! » « L'alchimie qui fait notre réussite est difficile à définir », concède pour sa part le Pr Pascale Jolliet, doyen de la faculté nantaise. « On peut tout de même voir deux points saillants : d'une part l'implication des enseignants, mais aussi des praticiens hospitaliers, pour assurer un tutorat fort, et d'autre part le dynamisme de la recherche dans notre établissement. ».