Nantes. Les éboueurs au tribunal en attente de la décision du juge

...
© Photo PO-JPH

Ce vendredi matin, Nantes métropole et une délégation intersyndicale se sont retrouvés au tribunal administratif. La collectivité veut contraindre les grévistes à débloquer les sites de dépôt. Résultat dans la journée. Le déblocus des sites pourrait intervenir 2 heures après l'ordonnance du juge, sous peine d'amende pour les syndicats.

L'avocat des syndicats Me Bascoulergue a de son côté pointé "l'illégalité des mesures" que souhaite appliquer Nantes métropole. 

En solidarité avec les éboueurs nantais, des agents de Sita (en charge de collecte des déchets dans le Sud Loire) ont déposé un préavis de grève et ne pourront pas être réquisitionnés pour le ramassage des poubelles à Nantes, a annoncé Jean-Luc Chalet, au nom de l'intersyndicale CGT-FO. "Véolia a aussi refusé".

Les syndicats demandent à la Métropole de repousser la mise en place des nouvelles mesures.

Plus d'informations ce samedi dans Presse Océan