Nantes. Trois options pour les vestiges médiévaux du square Fleuriot

...
Le destin des vestiges est entrain de se jouer. © Photo PO-Eric Cabanas

La maire de Nantes, Johanna Rolland (PS)  a exprimé sa position sur le dossier des vestiges archéologiques médiévaux du square Fleuriot.

« Nantes Métropole a pris la responsabilité de faire un diagnostic archéologique en amont du projet, financé sur ses fonds propres. Nous voulions nous donner tous les moyens d’anticiper. La tour du Connétable a été mise au jour. Les inspecteurs du patrimoine sont venus voir le chantier, ils rendront un avis consultatif à la Direction régionale des Affaires Culturelles (DRAC) qui peut demander une campagne de fouilles complémentaires.

Une option : « Un plancher de verre pédagogique et historique »

Avec l’Architecte des Bâtiments de France elle donnera un avis sur le permis de construire », explique, Johanna Rolland (PS) qui met en avant trois options possibles : « Il peut se passer alors trois choses : soit il est considéré qu’il n’y a rien de spécifique à engager, on rebouche et le chantier se poursuit. La deuxième option : on conserve les vestiges dans un sarcophage de béton. La troisième consiste à mettre en valeur : cela peut être la réalisation d’un plancher en verre pour que l’on puisse, pas simplement protéger, mais valoriser, donner à voir et faire la mise en perspective et la pédagogie historique. Le promoteur et la métropole sont intéressés par cette option. Aujourd’hui il y a une discussion qui se fait entre les experts du patrimoine. Nous attendons qu’ils se mettent d’accord et nous donnent leur recommandation. La troisième option est intéressante, elle permet de concilier une approche de protection patrimoniale et en même temps une approche d’un patrimoine vivant, avec une dimension de pédagogie citoyenne ».
La DRAC devrait donner sa position dans dix jours, pour une instruction du permis de construire mi-novembre.

 Eric Cabanas